L'américain Louis Comfort Tiffany (1848-1933) a exploré tout le domaine verrier, de l’art du vitrail à celui de la mosaïque en passant par la fabrication et l’invention de verre à vitrail et par le soufflage du verre artisanal “favrile” aux multiples variétés.  Tiffany a été avec John La Farge l’inventeur du “verre américain” , vers 1876, verre qui modifiera la conception du vitrail et ouvrira aux peintres-verriers Européens de vastes possibilités. Ce verre est un verre à relief, chenillé, maroquiné, ridé, plissé, moiré, souvent irisé ou opalescent.

L'assemblage consiste à utiliser une bande de cuivre fin et à en entourer chaque pièce de verre coupé avant la mise en place sur le carton et dans le cadre. Les soudures sont réalisées avec des tiges d’étain. Ce mode de sertissage permet d’utiliser des petites pièces de verre et si nécessaire de les monter en volume.Tiffany a mis en œuvre cette méthode  en particulier dans ses luminaires pour lesquels il récupérait les restes de matière première des grandes verrières.

 

Ci-contre : Vitrail de Tiffany avec son verre opalescent caractéristique. Le dessin asymétrique est réalisé par la combinaison de verres colorés et d'un décor peint qui joue avec la trame régulière des cadres.

 

 

J'espère vous avoir donné envie d'en connaître plus ?

Alors, à bientôt pour évoquer mon stage de découverte au CIV !